Home Santé Hygiène bucco-dentaire : voici pourquoi il faudrait arrêter d’utiliser du fil dentaire

Hygiène bucco-dentaire : voici pourquoi il faudrait arrêter d’utiliser du fil dentaire

88
0

L’usage du fil dentaire pourrait s’avérer dangereux pour la santé, en raison de la présence de composés chimiques. D’après une récente étude américaine, des traces de ces substances auraient été retrouvées dans le sang d’utilisatrices de ce type de produit d’hygiène.

De nombreuses personnes utilisent du fil dentaire régulièrement, en complément du brossage des dents, afin de réduire l’accumulation de plaque ou pour accéder à des espaces interdentaires difficiles à atteindre avec une brosse.

Mais d’après une récente étude, menée par des chercheurs américains de la Silent Spring Institute (Etats-Unis), utiliser du fil dentaire ne serait pas une bonne idée.

Les travaux de Katherine E. Boronow et son équipe, publiés dans le Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology révèlent la présence de substances « perfluoroalkylées » et « polyfluoroalkylées » dans ces produits d’hygiène. Ces composés sont utilisés dans de nombreux produits de consommation, notamment pour leur résistance à l’eau et aux graisses qui permet d’obtenir des revêtements imperméables.

Pour en arriver à cette conclusion, les auteurs de cette étude ont analysé l’impact de six produits de la vie quotidienne (des contenants alimentaires en carton, différentes références de fil dentaire, des tapis résistants aux tâches, etc.) sur 178 femmes, dont la moitié était des femmes afro-américaines. Des prélèvements sanguins ont été effectués entre 2010 et 2013 sur les participantes et des questionnaires sur leurs habitudes leurs ont été soumis.

Si « les résultats ont montré que les femmes afro-américaines avaient des niveaux inférieurs d’acide perfluorooctanoïque (PFOA) et d’acide perfluorohexanesulfonique (PFHxS), comparativement aux femmes non-hispaniques », « l’utilisation de fil dentaire Oral-B Glide, l’utilisation de tapis ou de meubles résistants aux taches, et le fait de vivre dans une ville dont l’approvisionnement en eau contaminée par le PFAS » étaient également associés à des concentrations plus élevées de certains PFAS.

Pour la principale auteure de l’étude, Katherine E. Boronow, c’est la première fois que des tests prouvent que l’usage du fil dentaire peut être associé à la présence de PFAS dans le sang, un produit chimique largement utilisé par les fabricants.

A lire aussi :

Mauvaise hygiène bucco-dentaire : quels sont les risques ?

Le café en capsule contient-il des substances dangereuses pour la santé ?

Le fil dentaire : inutile et dangereux ?

Vous avez 3 minutes de plus ?

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Femme actuelle ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here