Home Cuisine Le manioc : un aliment énergétique

Le manioc : un aliment énergétique

58
0

 

Aujourd’hui, le manioc est devenu la principale source alimentaire en Afrique. Elle atteint le 5e rang mondial parmi les plantes alimentaires, après le maïs, le riz, le blé et la pomme de terre.

Il existe deux variétés de Manioc 

– Le manioc amer. C’est un tubercule toxique puisqu’il contient du cyanure. Il ne peut donc pas être consommé directement. Il faut qu’il subisse un prétraitement à l’eau avant d’être transformé, par exemple, en tapioca (fécule de manioc).

– Le manioc doux. Celui-ci est non toxique, il peut être consommé comme un légume ou cru.

.Un aliment énergétique

Bien que moins nourrissant que le taro, l’igname, la patate douce, la banane ou le fruit de l’arbre à pain, le tubercule de manioc a une certaine valeur nutritive. Il est plus énergétique que la pomme de terre car il contient beaucoup de glucides qui apportent des calories à l’organisme. Il est tout aussi pauvre en lipides et plus riche en fibres ainsi qu’en vitamines C et potassium. Le corps a besoin de calories pour produire de la chaleur, travailler et jouer. La vitamine C assure la résistance des tissus, aide le corps à assimiler le fer, favorise la cicatrisation des blessures et permet de combattre les infections. Le potassium contribue à assurer un bon équilibre des éléments contenus dans le sang. Les fibres empêchent la constipation en favorisant le transit intestinal. Elles contribuent également à l’abaissement du taux de cholestérol dans le sang et à la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Le manioc ne contient pas de protéines suffisamment nourrissantes et dont le corps a besoin pour se développer et rester vigoureux. Aussi les repas comportant du manioc cuit doivent-ils également contenir des aliments riches en protéines tels que viandes, poissons, oeufs, haricots et légumes à feuilles vert foncé.
Lorsqu’on donne du manioc en purée aux bébés, il est conseillé de le compléter d’aliments riches en protéines. En effet, les bébés et les petits enfants qui ne consomment pas assez de protéines sont menacés de malnutrition.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Afrique Femme ». Astuces Femmes n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here