PARTAGER

Yasmin Taylor, une jeune britannique de 24 ans qui souffre d'alopécie, a décidé d'arrêter de cacher sa maladie sous une perruque. Après un voyage libérateur en Australie, elle prend la décision de ne plus avoir recours à des subterfuges pour s'assumer telle qu'elle est. Que ça plaise ou non.

L'alopécie en terme médical désigne la perte des cheveux. Elle se caractérise par des zones de calvitie, notamment au niveau de la couronne et des tempes. Cette pelade universelle, qui se manifeste dans 60 % des cas avant l'âge de 20 ans, touche indistinctement les hommes comme les femmes. Cependant, le sujet de la chute de cheveux chez les femmes est assez peu connu, voir tabou, alors que cette maladie touche près d'un quart de la population féminine, de manière passagère ou chronique.

Au début, la honte emprisonne l'esprit

​​Chez les personnes atteintes d'alopécie, la chute des cheveux peut avoir de lourdes conséquences sur la qualité de vie et le moral. Mais Yasmin Taylor en a décidé autrement.
La jeune fille qui a découvert à l’âge de 15 ans lors d’un diagnostic qu’elle était victime d’alopécie, a fait le choix de se livrer à cœur ouvert lors d’une interview pour le Daily Mail, sur son combat contre la maladie, ainsi que sur le chemin qu’elle a parcouru pour finalement réussir à s’accepter.
Pendant des années, la jeune femme avait honte de sa maladie. Hors de question pour elle de se montrer sans perruque. "Je ne laissais personne me voir sans ma perruque, ni ma famille ni mon petit copain de l'époque. Il était très gentil à mon égard et m'aidait toujours à tout cacher. Je me sentais juste si honteuse et embarrassée", explique-t-elle.

Une "jeune fille courage"

Huit ans après qu’elle ait découvert la terrible maladie dont elle était victime, la jeune anglaise prend une décision : elle ne portera plus de subterfuges pour cacher ce qu’elle est. Fini les perruques. Après un voyage émancipateur en Australie, la jeune fille réalise qu’il est temps pour elle de commencer à s’assumer : "Je me suis rendue compte que lorsque je portais une perruque, je prétendais être quelqu'un que je n'étais pas, alors je me suis dit qu'il était temps que je sois courageuse et que je l'enlève. "
Maintenant, Yasmin Taylor, qui vit à Abu Dhabi, utilise son compte Instagram afin d'aider les autres jeunes femmes qui souffrent du même problème. Véritable icône d’espoir, cette « jeune fille courage », inspire et suscite beaucoup de réactions en illustrant son parcours sur le réseau social. Tout en permettant de véhiculer une image positive, Yasmin Taylor dédiabolise cette maladie tabou et incite les femmes à affronter la société, chauve ou pas.

A lire aussi sur aufeminin : 6 astuces pour lutter contre la chute de cheveux


Au feminin

2 COMMENTAIRES

  1. wowwwww! quel courage, il faut vraiment être fort mentalement pour pouvoir se libérer ça, félicitations wow

  2. Bonjour, je suis une fidèle lectrice de Astuces femmes je voudrais quelques conseils concernant la pneumonie bacterielle ,qu’elle’s attitude prendre, duration le traitement, je suis trop stressèe et est ce que ça peut guerison definitivement, merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here