PARTAGER

Elles en parlent entre amies et en famille, elles souhaitent l’atteindre à chaque fois mais il est parfois capricieux et se fait attendre. Vous l’avez certainement deviné ; il s’agit de l’orgasme. Mais comment expliquer qu’il ne soit pas systématique ? Pour le savoir, voici ce qu’en pensent les scientifiques.

Les femmes hétérosexuelles sont les moins bien loties

Souvent qualifié de « fuyant », l’orgasme féminin peut être, pour certaines, un rivage difficile à atteindre. Mais ce n’est pas une fatalité. Selon une étude récente publiée dans le journal scientifique américain Archives of Sexual Behavior (Archives du comportement sexuel), vous pourriez parvenir à procurer des orgasmes  à votre tendre et douce chérie sans effort en modifiant vos jeux sexuels de seulement trois façons.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont collecté les données d’un questionnaire en ligne réalisé auprès de 52.000 hommes et femmes âgés de 18 à 65 ans hétérosexuels, homosexuels et bisexuels. Le questionnaire interrogeait les participants sur différents aspects de leur vie sexuelle, y compris la fréquence à laquelle leur partenaire et eux-mêmes atteignaient l’orgasme. Les chercheurs ont ainsi découvert que les femmes hétérosexuelles étaient les moins susceptibles d’avoir un orgasme, ce qui n’a pas étonné grand monde.

Trois conditions pour l’envoyer au 7e ciel

Mais voici le moment où les choses sont devenues intéressantes. Pour découvrir quels facteurs favorisent un feu d’artifice sous la couette, les chercheurs ont demandé aux participants à quelle fréquence ils se voyaient prodiguer du sexe oral et parlaient de sexe et à quel point ils étaient satisfaits de leur relation. C’est ainsi qu’ils ont découvert que les femmes, aussi bien hétérosexuelles que lesbiennes et bisexuelles, qui ont un orgasme presque à chaque fois sont celles qui :

  • Se voient prodiguer le plus de sexe oral ;
  • Ont des rapports sexuels qui durent plus de 15 minutes ;
  • Demandent ce qu’elles désirent au lit ;
  • Félicitent leur partenaire pour leurs actes ;
  • Envoient ou reçoivent des messages suggestifs par textos ou au téléphone ;
  • Portent de la lingerie sexy ;
  • Essaient de nouvelles positions sexuelles ;
  • Expérimentent la stimulation anale ;
  • Expriment leurs fantasmes sexuels ;
  • Ont des discussions coquines ou expriment leurs sentiments pendant les rapports ;
  • Sont les plus satisfaites de leur relation.

La liste est longue, n’est-ce pas ? Mais rassurez-vous messieurs, vous serez soulagé de savoir que, pour 80% des femmes hétérosexuelles, il ne faut que trois choses pour provoquer un orgasme à chaque rapport : du sexe oral, une stimulation génitale manuelle et des baisers fougueux. Ces trois choses combinées et vous êtes sûr de faire de votre partenaire la femme la plus comblée – sexuellement parlant- au monde. 

Quoique les scientifiques ne disent pas pourquoi ces trois conditions accroissent les chances de faire parvenir une femme à l’orgasme, certains d’entre eux suggèrent que l’une des raisons pour lesquelles les lesbiennes ont plus d’orgasmes que les femmes hétérosexuelles est que leurs rapports sexuels ne sont orientés que sur la recherche du plaisir – pas sur la conception d’un bébé, ce qui peut engendrer une certaine tension. Donc, s’abandonner en ne pensant qu’au moment présent est peut-être la clef principale pour donner/avoir des orgasmes. 

Source : Sante plus Mag

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here